J’écoute France Inter…

« Oh le truc de vieux ! »… Oui, je vous ai entendu d’ici et c’est pas très gentil.

La radio… Aujourd’hui, rares sont ceux de ma génération (enfin de mon entourage en tout cas) qui écoutent encore la radio si ce n’est pour écouter de la musique. Mais, les gens qui parlent ? Quelle horreur ! Je l’ai pensé aussi pourtant je m’y suis mise il n’y a pas très longtemps et depuis, je ne m’en passe plus.

Tout à commencer lorsque ma maman et ma mamie (pas la même génération, vous voyez) m’ont parlé de l’émission On va déguster. J’adore cuisiner et, encore plus je crois, apprendre d’où viennent tels ou tels épices, l’histoire des plats, les recettes d’une régions, etc. Cependant, je ne me suis mise à écouter cette émission qu’après que mon copain ne m’ait rappeler son existence, il y a deux semaines. Au départ je ne réécoutais que celle-ci, d’abord, en cuisinant (on reste dans le thème) puis en me baladant. J’ai donc fini par télécharger l’application France Inter sur mon téléphone, (oui, je sais, « le truc de vieux ») et j’ai découvert plein de nouvelles émissions.

Ringardise suprême pour certains, il me prend de plus en plus souvent l’envie d’allumer la radio. Dès que je me déplace, déjà, ou bien, lorsque je me prépare le matin. Contrairement à la télé, on peut faire plein d’autres choses en écoutant, simplement. Pas besoin de cet écran captivant qui est une invitation à s’affaler sur le canapé et à mettre, la plupart du temps, son cerveau sur pause. D’ailleurs, je trouve le contenu vraiment plus intéressant à la radio, notamment pour les infos où le contexte est très souvent rappelé, ce qui est rarement le cas au 20h. C’est la raison principale qui fait que je ne le regarde pas, je trouve que ça ne développe pas beaucoup la réflexion d’avoir une liste de choses non exhaustive de ce qui se passe dans le monde mais-surtout-en-France-et-métropolitaine-de-préférence (ça ne vous énerve pas, vous ?). Ce qui m’intéresse ce n’est pas tellement de savoir ce qui s’est passé mais pourquoi, si ça aurait pu être éviter, qu’est-ce que ça change maintenant, etc.

Il y a aussi une forme de musicalité à écouter des gens qui parlent. Vous allez me trouver bizarre mais je trouve ça assez fascinant de se souvenir comme ça des voix qu’on a entendu et de reconnaître quelqu’un à sa façon de parler. En plus, j’ai la sensation que ça me détend et j’ai presque envie de dire que les murmures, les souffles, les silences et les mots sont de plus grands vecteurs d’émotions que les images, du moins en ce qui me concerne. D’ailleurs, ça me donne envie d’essayer les livres audio (vous en avez déjà testé ?)…

Bref, je ne cherche pas tellement à vous convaincre d’écouter France Inter ou une autre radio d’ailleurs, mais simplement vous dire qu’on peut y apprendre beaucoup. Alors, si la seule chose qui vous freine c’est le fait que ça sonne un peu ringard, ne freinez plus !

Puisque je suis là à m’auto-traiter de ringarde, quel « truc de vieux » est-ce que vous faîtes ? Et si vous écoutez la radio, laquelle est-ce ?

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s